Accueil » Bourg » Ecole

Ecole

L’école à Aufferville avant la révolution et jusqu’au XIXème siècle :

Sources : Monographie d’Aristide Bougréau ( Archives 77 30z111

Cahiers des délibérations du conseil municipal en mairie  

6d637-ecoleL’école primaire lors d’une kermesse

Aufferville a une école depuis longtemps. On trouve une trace indirecte de sa présence dans un acte de mariage le juillet 1711 d’un dénommé Billon, directeur des petites écoles de la paroisse d’Aufferville. Dans les années suivantes si la signature « Delalande maître d’école » revient régulièrement, on ne trouve plus de trace de maître d’école dans les actes jusqu’à la Révolution. Les anciens indiquaient toutefois que cette école n’avait jamais cessé d’exister y compris dans la période troublée de la Révolution. On trouve une preuve dans le cahier des délibérations à la mairie de 1790 ou Martin Bonnet le directeur des écoles, fait partie de ceux qui président à la formation de la nouvelle municipalité le 7 février 1790.

ecole3

21 pluviose an 2 de la république , le conseil municipal demande l’ouverture d’une école :<< Aujourd’hui , 21 jour de plûviose an 2ème de la république, c’est présenté devant nous maire et officiers municipaux de cette commune, le citoyen Martin Tartinville, instituteur des écoles, pour ouvrir une école primaire dans cette  commune en se conformant à la loy du 29 jour de Frimaire, dont nous avont fait le dit enregistrement conformément à l’article 4 de la 3è section de la ditte loy >>

Le citoyen Martin Tartinville est donc chargé le 15 germinal de l’ouverture de l’école primaire pour recevoir tous les enfants à l’instruction républicaine. Il est donc le premier instituteur de la république à Aufferville.Il sera suivi par le 14 Frimaire an onze de la république (5 décembre 1802) par l’instituteur Renardier dans les conditions qui suivent :

<< le dit Renardier s’oblige d’assister le curé Collin quand il sera nécessaire, il promet en outre de s’acquitter de son devoir du mieux qu’il lui sera possible, moyennant quoi il sera alloué au dit Renardier 20 sols pour chaque ménage et trois livres par charrue, c’est à dire 30 sols par cheval et ce par chaque année. Il recevra en outre 10 sols pour enterrement d’enfants et 20 sols pour les enterrements de grandes personnes et 20 sols par mariage et une somme de 50 francs pour indemnité de logement >>

Ces dispositions se retrouvent dans les différentes nominations qui suivirent. On le voit, l’instituteur ne se contentait pas seulement d’enseigner mais aussi s’acquitter de nombreuses tâches bien définies. L’instituteur Lemaire faisait même activité d’épicier

La classe :

La classe se situait dans un bâtiment, détruit depuis, appartenant à la commune. Elle se situait sur la route entre l’église et le logement du dénommé Chouard Stanislas. Elle était située au rez de chaussée et mesurait 5 m de long et 4,50m de large et le logement de l’instituteur était juste au dessus.Cette situation durera jusqu’en 1843 ou la commune loua une maison non loin de là. Elle n’était pas plus confortable et mesurait 7 m sur 5 m. Ainsi les tables étaient rangées tout autour les élèves étaient appuyés dos au mur. Au milieu sur des tables bancales sur un sol carrelé parsemé de trous, étaient placés les élèves qui ne savaient pas écrire soit les 2/3 de la classe.

Sur les murs l’instituteur de cette période, M. Lemaire y apposa des cartes géographiques qu’il avait lui même tracées et peintes à la main, sans attendre que l’enseignement de la géographie ne soit obligatoire.

Chaque élève se devait d’y apporter un « chauffe doigts » un morceau de bois destiné au poêle de l’école et ce jusqu’en 1866.

 1848 voit la construction de la maison de l’école dont l’emplacement coûtera 2000 francs et sa construction 7500frs. Elle sera mixte jusqu’en 1868 ou la classe sera dédoublée et séparée par une cloison et dont l’institutrice sera logée par ailleurs. Les classes ne seront de fait, guère spacieuses et le matériel n’ayant pas changé laissait à désirer.

En 1880 est fondée la bibliothèque scolaire

7 mars 1886 est installée une clochette ce qui évitera d’utiliser la cloche de l’église pour sonner l’école.

La maison de l’école sera vendue par adjudication lors de la construction du groupe scolaire

 1888 Le Ministère de l’Instruction publique demande aux instituteurs les monographies pour la préparation des expositions universelles de 1889 et 1900 . A Aufferville Aristide Bougréau fera une étude très complète du village. Sa monographie donne des d’informations exceptionnelles sur le village, sa vie et son histoire , y compris sur des périodes plus anciennes.

1892 Construction de la mairie-école actuelle

La construction de la mairie école actuelle entraîne l’achat de l’immeuble Paillard. Le montant des travaux est de 35062,41 francs. On s’occupe du confort des logements de l’étage et de sécurité et de la citerne en ce 9 juillet 1891. On y trouvera bien sûr une classe pour les garçons et une classe pour les filles.

 goupescolaire      groupescolaire2

On s’occupe du confort des logements de l’étage et de sécurité et de la citerne en ce 9 juillet 1891. On y trouvera bien sûr une classe pour les garçons et une classe pour les filles.

2ème guerre mondiale : Mme et Mr Jessilon étaient les instituteurs. Les allemands prirent le mari et sa femme s’occupa de toutes les classes. Lorsque les allemands finirent par  relâcher Mr Jessilon celui ci ne put jamais enseigner dans un état normal. (source témoignages d’habitants)

Et aujourd’hui ?

Cour_ecole

L’école primaire d’Aufferville est toujours active mais elle se situe au sein d’un regroupement pédagogique intercommunal le RPI Aufferville-Bougligny – Châtenoy – Maisoncelles agrandit avec l’intégration de la Madeleine en 1993 et Chevrainvilliers en 1996. Ce sont aussi de nouveaux défis en terme d’ accueil, d’ équipement et de transport.

Ainsi en 2010 avec une nouvelle classe à Chevrainvillier la répartition pédagogique est organisée comme suit :Bus

Bougligny : sections maternelles
La Madeleine :  CP et quelques enfants du CE1
Chevrainvillier :  CE1
Aufferville :  CE2, CM1 et CM2

Même dans une petite commune l’école républicaine se rappelle aux jeunes élèves

109_0036

Pratique :

Association :   Les Amis de l’école d’ Aufferville a été créée le 01 novembre 1976.

A lire aussi pour  la page internet de l’école