Accueil » News » La 3 ème free party dans les bois de Busseau

La 3 ème free party dans les bois de Busseau

raveLes teufeurs samedi soir 10/10:2015

Une importante et nouvelle rave party s’est déroulée à partir du vendredi 9 au dimanche 11 octobre.  Il y a eu bien sûr les quelques individus un peu « speed » qui tirent sur les sonnettes et aussi ce que les teufeurs notent eux mêmes sur leur page facebook, quelques bémols. Mais les teufeurs sont généralement plutôt « cool » avec les habitants de Busseau qui dans l’ensemble restent tolérants. Le service de nettoyage autogéré a été efficace. La musique n’a pas atteint le hameau. Reste la répétitivité de ce genre de festivité et les répercussions  avec le flot de circulation et le stationnement dans ce qui est décrit par une certaine presse sur internet comme la partie isolée d’ Aufferville  à savoir le petit hameau de quelques dizaines d’âmes situé en lisière. On remarquera en lisant la presse, les comptes rendus de teufeurs, que les habitants de ce hameau ne sont ni des autochtones, ni des indigènes, mais rien.

01126-100_0036Dimanche 11/10/2015 l’après midi

La gendarmerie :
A 3 h 30 samedi matin, les forces de l’ordre recensaient entre 1 500 et 2 000 personnes sur place et ont interdit aux teufeurs de rejoindre la fête en voiture ce qui explique l’invasion du hameau. Le chien détecteur de stupéfiants a  entraîné de nombreux demi-tours vers d’autres lieux
Lundi  la gendarmerie  procédait toujours aux contrôles habituels. La presse locale fait état de plusieurs personnes en garde a vue.

 Accès bloqués :

 Bois de Busseau actuellement

La répétitivité de l’occupation des lieux aura eu raison de la patience du ou des propriétaires des champs. Depuis les champs sont sillonnés sur leurs abords de gros labours et les chemins bloqués par d’énormes rochers, empêchant en particulier les camions de sono de passer. Les teufeurs sauront sûrement trouver d’autres solutions d’autant qu’il est impossible de transformer la  région en un camp retranché. La gendarmerie patrouille régulièrement. Pour le moment les bois sont redevenus le paradis des chasseurs.
La mairie : dans son bulletin le maire fait état de ceci :
>>En tant qu’élu local je ne peux pas agir face à une telle foule même avec l’aide extraordinaire de la gendarmerie. Plus loin il explique qu’il est soucieux de trouver rapidement des solutions. <<
Le maire indique également aux riverains qu’ils ne les oublie pas et vise à empêcher de telles fêtes  avec le concours des plus « hautes autorités de l’état » ….. (lesquelles ??).
Les habitants du hameau :  n’existent  pas.
A lire  sur Wikipédia : 
Cet article explicatif sur les free party
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s